Comment fabriquer une vaginette masturbateur a la maison ?

Les meilleurs guides pour choisir et fabriquer votre sextoy !

Comment fabriquer une vaginette masturbateur a la maison ?

avril 23, 2021 Uncategorized 0

La sensation du sexe avec pénétration : glisser son érection dans et hors d’une ouverture chaude et lubrifiée – est difficile à battre. C’est en tout cas le principe qui sous-tend la popularité des Fleshlights. Bien sûr, un trou portable, personnalisable et réutilisable pour que les hommes puissent pénétrer à leur guise était un coup de génie, mais un Fleshlight de marque n’est pas le seul moyen d’obtenir une sensation similaire (et vous n’avez même pas besoin d’en acheter un chez un concurrent).

Comme les hommes l’ont découvert depuis longtemps, vous pouvez vous approcher de la sensation du plaisir de la pénétration humide et chaude par vous-même avec quelques produits pratiques que vous avez probablement déjà à la maison.

Cela vous paraît louche ? Eh bien, la fabrication d’un sex-toy masculin sous la forme d’un faux vagin (ou anus) à partir d’articles ménagers n’est pas un exploit des plus vantards, mais si vous tenez absolument à prendre du plaisir en solo sans vous ruiner, ces options vous garantissent que la méthode éprouvée de la main et de la lotion semblera tout à fait banale en comparaison. C’est pour cela que lafabriquedusextoy.fr vous propose son guide : Comment fabriquer une vaginette masturbateur a la maison ?

Pourquoi fabriquer sa vaginette maison ?

Qu’est-ce qu’un masturbateur maison ?

Une vaginette maison est un vagin artificiel, ou un autre orifice réplique, que les hommes peuvent utiliser pour se masturber. Les masturbateurs sont également connues sous le nom de vaginettes artificielles, masturbateurs maisons ou vagins portables. Bien que les noms varient, le produit est essentiellement le même.

À quoi servent les vaginettes maison ?

Si les masturbateurs maisons peuvent être utilisées simplement pour le plaisir, d’autres aspects les rendent utiles. Par exemple, les hommes qui veulent améliorer leur endurance sexuelle peuvent utiliser une vaginette fabriquée à la maison pour augmenter leur seuil d’éjaculation avant l’orgasme, et ceux qui souffrent d’éjaculation précoce peuvent utiliser des vagins artificiels pour les aider à durer plus longtemps.

Les hommes célibataires peuvent également trouver une vaginette maison de bonne compagnie s’ils sont sans partenaire, et les couples peuvent utiliser les masturbateurs ensemble pour varier les plaisirs. Elles sont également d’excellents substituts dans une relation où le sexe avec pénétration n’est pas possible. Par exemple, pendant la ménopause, les préférences religieuses, la grossesse, lorsqu’aucun contraceptif n’est disponible, ou les périodes de menstruation.

La lubrification de votre masturbateur est essentielle

Lors de l’utilisation d’une vaginette faite à la maison, le lubrifiant est essentiel. Aucun vagin artificiel ne produira de lubrification naturelle. Il est possible d’endommager le pénis sans lubrification suffisante. Choisissez donc un bon lubrifiant lorsque vous jouez avec un vagin artificiel pour éviter tout déplacement aux urgences. Un prépuce déchiré saignera et affolera la victime jusqu’à l’extrême.

Comment fabriquer son masturbateur maison ?

Les cinq masturbateurs maisons suivantes sont des inventions simples utilisant des articles ménagers facilement disponibles. Elles vont de la construction rapide la plus simple à la plus compliquée qui prend du temps.

Il suffit de suivre les étapes faciles ci-dessous pour obtenir une vaginette personnalisée, en intégrant les étapes optionnelles si vous le souhaitez.

Méthode 1. masturbateur en serviette

Cette méthode convient : Les débutants et ceux qui n’ont pas beaucoup de temps ou de ressources à la maison.

Vous aurez besoin de : Une serviette, un gant en latex, des élastiques ou des ceintures.

  1. Pliez une serviette de toilette (petite) en quatre.
  2. 2. Placez le gant en latex sur la serviette, avec la manchette qui pend d’un côté.
  3. Enroulez la serviette autour du gant. Cela demande de la pratique, car une serviette trop serrée entraînera une pénétration difficile et frustrante. À l’inverse, si la serviette est trop lâche, il n’y a pas de friction. Essayez de l’enrouler plusieurs fois pour trouver un bon ajustement.
  4. Lorsque le serrage souhaité est atteint, fixez la serviette avec des élastiques ou une ceinture, pour éviter qu’elle ne se déroule.
  5. Retirez la manchette du gant pour qu’elle recouvre le bord de la serviette.
  6. Placez des courroies ou des élastiques supplémentaires sur toute la longueur de la serviette pour créer une tension.

Méthode 2. vaginette au concombre

Cette méthode convient : Les débutants, et ceux qui cherchent un moyen facile de se construire un masturbateur fabriqué à la maison. Elle peut également convenir aux amateurs de variété et à ceux qui aiment la sensation de fraîcheur autour du pénis.

Vous aurez besoin de : Un concombre à température ambiante, un couteau aiguisé, du ruban adhésif, des élastiques. Facultatif : Préservatif

  1. Coupez une extrémité du concombre.
  2. Coupez le concombre en deux dans le sens de la longueur.
  3. Ouvrez le concombre et retirez les graines des deux côtés. Une fois les graines retirées, retirez de petites quantités de chair de concombre jusqu’à ce que les deux côtés soient bien ajustés autour du pénis.
  4. Une fois que vous avez trouvé la tension souhaitée, fixez-la avec des élastiques pour la maintenir.
  5. Enveloppez le concombre avec du ruban isolant ou du ruban adhésif en toile. À ce stade, l’utilisateur est en mesure de s’adapter à toute préférence de serrage.
  6. Si vous le souhaitez, vous pouvez placer un préservatif à l’intérieur du concombre. Pour ce faire, insérez le préservatif avant de recoller les deux moitiés avec du ruban adhésif.
  7. Étirez le bord du préservatif sur les bords du concombre et repliez-le.
  8. Même si le concombre est humide au toucher, il est important de le lubrifier car il ne le restera pas longtemps.

Méthode 3. Pringles / Pepsi

Cette méthode convient : Les amoureux de la texture car la doublure peut être facilement changée.

Vous aurez besoin de : Une grande bouteille de soda ou un tube de Pringles vide, deux éponges de cuisine, du scotch ou du ruban adhésif, un gant en latex, un couteau aiguisé.

Facultatif : Du papier bulle, du riz, des sacs à sandwich.

  1. Retirez le couvercle du tube de Pringles ou découpez le fond d’une bouteille de soda. Si vous utilisez une bouteille de soda, placez plusieurs couches de ruban adhésif sur le bord tranchant du plastique pour éviter toute coupure.
  2. Faites un sandwich de gants avec les éponges. Posez une éponge, placez le gant par-dessus, puis placez l’autre éponge par-dessus.
  3. Tirez sur la manchette du gant pour qu’elle dépasse du bord de l’éponge.
  4. Poussez le sandwich du gant à l’intérieur du tube de Pringles / de la bouteille de soda de façon à ce qu’il soit au niveau de l’ouverture. Il ne doit y avoir aucun espace et les éponges doivent s’écraser ensemble. Si ce n’est pas le cas, trouve un autre récipient ou rembourre le récipient actuel avec des essuie-tout.
  5. Retirez la manchette du gant et glissez-la sur le bord du récipient, de manière à ce que le bord soit complètement caché.
  6. Fixez-le à l’aide de ruban adhésif.
  7. Si un tube Pringles a été utilisé, découpez un petit trou à la base pour éviter toute accumulation d’aspiration.
    Facultatif. Pour donner de la texture, placez des carrés de papier bulle sur les éponges avant de les pousser dans le récipient. Vous pouvez également utiliser des sacs à sandwichs en plastique remplis de riz.

Méthode 4. vaginette d’anniversaire

Cette méthode convient : Quelqu’un qui souhaite se débarrasser facilement des preuves et qui aime avoir quelque chose de plus grand pour s’y accrocher.

Vous aurez besoin de : Quatre ballons, un gant en latex, un récipient plus grand qu’un tube de Pringles et pouvant contenir quatre ballons partiellement gonflés, comme un seau de salle de bains, du ruban adhésif.

  1. Placez les ballons à l’intérieur du récipient, les trous de gonflage vers l’extérieur.
  2. Soufflez un peu d’air dans les ballons.
  3. Placez un gant en latex au milieu des ballons, les doigts pointant vers l’intérieur et la manchette dépassant du haut.
  4. Gonflez les ballons à la taille souhaitée et nouez les extrémités pour empêcher l’air de s’échapper.
  5. Fixez les extrémités des ballons attachés à l’extérieur du récipient à l’aide de ruban adhésif.
  6. Coupez la manchette côtelée du gant en latex, car elle lui permet de s’étirer.
  7. Etirez la manchette du gant, faites-la passer par-dessus les attaches des ballons et descendez le long du bord du récipient pour que l’ouverture soit lisse.
  8. Mettez le ruban adhésif en place.

Méthode 5 : masturbateur en silicone

Cela convient : Ceux qui n’ont pas peur d’attendre leur plaisir, et ceux qui recherchent une vaginette maison à usage multiple.

Vous aurez besoin de : Une bougie plus grande qu’un pénis, un couteau aiguisé, du mastic silicone.

  1. Mesurez la largeur et la longueur du pénis par rapport à la bougie.
  2. Tracez des repères dans la bougie, environ 25 % plus petits que le pénis mesuré.
  3. Couper deux côtés de la bougie dans le sens de la longueur au niveau de la marque de 25%.
  4. Couper les deux autres côtés pour obtenir une forme rectangulaire solide.
  5. Lisser les côtés pour que la bougie ressemble à une carotte, mais en gardant une circonférence inférieure de 25%.
  6. Recouvrir la bougie d’un joint en silicone d’une épaisseur d’environ un centimètre.
  7. Laisser reposer pendant plusieurs semaines jusqu’à ce que le silicone soit totalement sec.
  8. Retirer la bougie et la jeter, ou si elle est de bonne taille, la garder pour d’autres masturbateurs en silicone.
  9. Le moule restant est la vaginette fabriquée à la maison. Il faut parfois plusieurs tentatives pour obtenir la bonne taille, mais cela en vaut la peine, car il peut être réutilisé.

Conseils sur la façon de faire fonctionner masturbateur maison pour vous

Options mains libres

De par leur nature, les masturbateurs maisons sont petites et compactes. Ils sont donc parfaits pour voyager et se ranger discrètement, mais ce n’est pas satisfaisant si l’utilisateur cherche à mettre la main sur quelque chose.

Il est possible d’incorporer une vaginette maison dans un dispositif « mains libres » fait maison en la plaçant dans le corps d’une pile de serviettes. Il est également possible de placer la vaginette faite à la main dans une couette roulée, fixée par une ceinture. L’utilisateur a ainsi la possibilité de s’allonger dessus ou de se tenir debout.

Parmi les autres possibilités, citons l’espace entre les coussins du canapé ou les rampes d’escalier. Dès que l’utilisateur recherche une option mains libres, elles deviennent nombreuses.

Régler la température

À moins que l’utilisateur n’aime la sensation de froid sur le pénis, il est souhaitable d’ajouter un peu de chaleur à la vaginette maison pour une sensation plus réaliste.

Cela peut se faire de plusieurs façons.

  1. Tremper des serviettes dans de l’eau chaude, ou si possible, immerger l’objet entier dans un bain chaud.
  2. Laissez-le à la lumière du soleil, sur le ballon d’eau chaude ou sur un radiateur.
  3. Utilisez un lubrifiant chauffant.
  4. La cuisson au micro-ondes d’un masturbateur est une option, mais elle doit être effectuée avec précaution. Assurez-vous qu’il n’y a pas de pièces métalliques et que l’intérieur de la vaginette n’est pas brûlant après.

Conseils de sécurité

Comme tout projet de bricolage, la construction d’un masturbateur comporte des dangers. Faites attention à :

  1. Les bords tranchants. Assurez-vous que tous les bords tranchants sont soigneusement recouverts de ruban adhésif ou enveloppés dans un corps de contact souple. Le papier, le carton et le plastique peuvent provoquer de vilaines coupures, tout comme les bords rugueux du silicone. N’utilisez jamais de verre pour fabriquer un masturbateur pour des raisons évidentes.
  2. Le vide. La physique démontre que la friction crée un vide. Cela peut aboutir à une situation où le pénis reste coincé à l’intérieur du masturbateur. C’est pourquoi les bouteilles intactes ne devraient jamais être utilisées comme aide à la masturbation. Veillez à ce que toutes les vaginettes fabriquées à la maison soient munies d’orifices d’évacuation du vide. Les bouteilles de soda et les tubes de Pringle doivent toujours avoir un petit trou découpé dans le fond. Un peu de vide est souhaitable car il reproduit la sensation d’un vrai vagin, mais trop de vide sera inconfortable et, au pire, douloureux.
  3. Friction. La friction peut provoquer de vilaines brûlures, et il est facile de se laisser emporter sur le moment. Les brûlures par friction peuvent provenir de toute surface non glissante, comme les serviettes, les ballons et les options en silicone énumérées ci-dessus. Utilisez toujours du lubrifiant pour vous assurer que la friction ne s’accumule pas, et soyez raisonnable quant à la surface de contact. Les préservatifs et les gants en latex sont les meilleures options de surface de contact, mais achetez des gants de bonne qualité, surtout en latex, car les versions bon marché se déchirent facilement.

Toute l’équipe de lafabriquedusextoy.fr reste à votre disposition dans l’espace commentaire du blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.