Fist fucking : comment faire du Fisting ?

Les meilleurs guides pour choisir et fabriquer votre sextoy !

Fist fucking : comment faire du Fisting ?

avril 23, 2021 Uncategorized 0

Le fisting, également connu sous le nom de fist fucking (FF) ou handballing, désigne la pénétration anale avec la main entière. Le fisting peut endommager l’anus et la paroi intestinale, il est donc important de le pratiquer avec précaution.

Le fisting ou fist fucking est une technique sexuelle qui exige une grande prudence, car elle peut endommager la paroi intestinale de celui qui se fait fister. Le terme « fist fucking » est quelque peu trompeur : le fisting n’implique pas nécessairement de serrer le poing. Une technique souvent utilisée pour le fisting est une main en forme de flèche avec les doigts tendus. Pour vous aider, lafabriquedusextoy.fr vous propose son guide Fist fucking : comment faire du Fisting ?

Comment faire du Fist Fucking en toute sécurité – Guide de sécurité du Fist Fucking

La sécurité avant tout. Le fisting, comme toute autre activité sexuelle extrême, doit faire l’objet d’une attention particulière. Le fisting est une expérience physique puissante qui doit être pratiquée avec modération et intelligence.

Découvrez, apprenez, pratiquez lorsque vous pratiquez le fisting. Sachez que chaque fiston est différent. Votre esprit doit être dans un état détendu pendant le fisting. Pour le plaisir par le plaisir.

Si vous consommez de l’alcool ou d’autres drogues, faites-en un usage modéré. Bien que quelques bières ou verres de vin puissent vous détendre confortablement, évitez toute consommation excessive d’alcool ou d’autres drogues pendant le fisting. Vous faites du fisting en toute sécurité lorsque vous savez et connaissez ce que vous faites.

Un fisting mal fait peut même être dangereux. Il est bon de connaître les dangers et d’être prudent. Ne mettez pas votre vie ou celle d’autres personnes en danger pendant le fisting.

Conseils généraux pour le fisting

Lorsque vous pratiquez le fisting, vous courez le risque de blesser votre partenaire. La paroi intestinale est très vulnérable. Ne forcez jamais rien et restez toujours attentif aux signaux de l’autre. Continuez à demander à votre partenaire comment il se sent.

  1. Utilisez beaucoup de lubrifiant à base de silicone.
  2. Assurez-vous que le partenaire actif (le haut) a des ongles courts et soigneusement limés.
  3. Ne portez jamais de bagues, de bracelets ou de brassards pendant le fisting.
  4. Utilisez des gants lorsque vous pratiquez le fisting

Si vous allez vous faire fister, assurez-vous d’avoir bien nettoyé votre anus au préalable. Cela permettra de libérer de l’espace à l’intérieur de vos intestins. La douche anale vous aidera à rendre votre expérience du fisting plus agréable. Découvrez ici la bonne façon de se faire une douche anale.

Positions pour le fisting avec un partenaire et pour se fister soi-même

La plupart des positions sexuelles qui fonctionnent pour le fingering fonctionnent également pour le fisting, qu’il soit anal ou vaginal. Vous pouvez essayer de vous allonger sur le dos pendant que votre partenaire vous fiste. Ramenez vos genoux vers votre poitrine si cela vous aide.

Vous pouvez également vous allonger sur le côté et plier votre jambe supérieure pour être plus à l’aise.

Enfin, essayez de vous mettre à quatre pattes avec votre partenaire qui vous pénètre par derrière. Cette position n’est peut-être pas idéale pour les séances prolongées, car vos bras peuvent se fatiguer à force de soutenir votre corps. Vous pouvez essayer de vous appuyer sur des oreillers ou de vous pencher sur un meuble.

Cependant, d’autres positions peuvent également convenir au fisting, alors n’hésitez pas à expérimenter pour trouver ce qui vous convient le mieux.

Le fisting pour les débutants

Surtout si vous n’avez pas beaucoup d’expérience, il est très important de commencer lentement. Cela vaut aussi bien pour le haut (le partenaire actif) que pour le bas (le partenaire passif).

  • Commencez par un seul doigt et progressez lentement, doigt par doigt.
  • Maintenez vos doigts dans l’anus du partenaire passif pendant un certain temps, ce qui contribuera à détendre son sphincter anal interne.
  • Demandez au partenaire passif d’inspirer et d’expirer profondément. Lorsqu’il expire, déplacez lentement vos doigts vers l’intérieur.
  • Beaucoup d’hommes ont du mal à laisser entrer les jointures de votre main. Ne forcez jamais !
  • Si le lubrifiant devient rose, cela signifie que le partenaire passif a saigné un peu. Faites une pause. Si le sang coule encore, arrêtez le fisting.

Le fisting est-il dangereux ?

Vous devez absolument être conscient des dangers du fisting mentionnés ci-dessus. Cependant, ces risques peuvent être minimisés en se préparant et en étant prudent. Les blessures vaginales sont peut-être rares lors du fisting, mais elles restent possibles. N’oubliez pas que le sexe vaginal n’est pas non plus sans risque. C’est pourquoi vous utilisez des préservatifs pour prévenir la grossesse et les IST, vous utilisez du lubrifiant et vous vous faites dépister pour les IST. Il ne s’agit pas de se demander si le fisting est sans danger, mais de trouver les moyens de le rendre aussi sûr que possible.

Si vous êtes particulièrement sensible aux infections ou au prolapsus, vous devriez peut-être repenser au fisting, mais de nombreuses personnes l’ont essayé en toute sécurité. Si vous avez le bon partenaire, que vous savez comment fister et vous préparer, et que vous prenez votre temps, vous découvrirez peut-être que c’est l’une des choses dont vous ne pouvez plus vous passer ! Toute l’équipe de lafabriquedusextoy.fr reste à votre disposition dans l’espace commentaire du blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.