Test de l’électrostimulateur KINK The Stinger

Test de l’électrostimulateur KINK The Stinger

mars 29, 2021 0

Le Kink Stinger de Doc Johnson est un dispositif d’électrostimulation conçu pour ressembler à un aiguillon à bétail. Contrairement à d’autres appareils d’électrostimulation, ce produit particulier délivre non seulement un choc sensuel mais offre également une stimulation visuelle et sonore en émettant une lumière électrique blanche et un bruit de craquement au contact de la peau.

Description

Le Kink Stinger de Doc Johnson est un dispositif d’électrostimulation conçu pour ressembler à un aiguillon à bétail. Contrairement à d’autres appareils d’électrostimulation, ce produit particulier délivre non seulement un choc sensuel mais offre également une stimulation visuelle et sonore en émettant une lumière électrique blanche et un bruit de craquement au contact de la peau. Lafabriquedusextoy.fr vous propose son test de l’électrostimulateur KINK The Stinger !

Notre test de l’électrostimulateur KINK The Stinger

Lorsque j’ai utilisé le dard, j’ai d’abord testé l’appareil sur les cuisses de mon soumis. Mon soumis a sauté de surprise, mais pas à cause des sensations électriques mais à cause du son qui l’a fait sursauter. L’étincelle blanche brillante et le bruit sont excellents quand on fait du mindfuckery et qu’on fait naître la peur chez un soumis et j’ai trouvé que c’est génial pendant les jeux de rôle d’interrogatoire. J’ai déplacé les pointes de métal plus haut sur les cuisses de mon soumis, avec lui déjà commencé, ses yeux s’élargissaient de plus en plus à mesure que je m’approchais de ses parties génitales, ce choc initial avait déjà planté le décor et il se tortillait par anticipation et dans l’attente de sensations plus intenses lorsqu’il atteindrait sa destination. J’ai chargé le Stinger et j’ai fait le compte à rebours en appuyant sur le bouton, quatre, trois, deux, zappé ! Les pointes ont touché la tête de son pénis et il a fait un bond en arrière en entendant le craquement, puis il a soudainement repris ses esprits et a demandé où était la douleur.

L’appareil ne pique pas beaucoup, c’est moins qu’une piqûre d’épingle. Mon soumis s’était mis dans la tête que cet appareil allait être plus douloureux et plus effrayant qu’il ne l’était en réalité, à cause des signaux sonores et visuels. Je l’ai zappé sur d’autres parties de son corps pour voir s’il pouvait ressentir plus de sensations mais hélas le seul effet de l’appareil était mental, ce que, en tant qu’amateur de mindfuckery, j’apprécie toujours beaucoup mais quand un soumis s’attend à une sensation douloureuse ou de picotement, l’appareil ne le fait pas.

Après qu’une zone ait été zappée, je voulais voir si mon soumis devenait plus sensible à la stimulation de ces zones particulières. J’ai légèrement effleuré une plume sur sa peau déjà chargée et je l’ai chatouillée d’avant en arrière. Mon soumis ne semblait pas être plus sensible que d’habitude, alors j’ai pensé essayer une stimulation différente dans l’espoir que cela l’aide. De la glace aux vibrations, j’ai stimulé les zones de plus en plus et j’ai malheureusement constaté que la stimulation supplémentaire du dard avant n’ajoutait pratiquement aucune stimulation supplémentaire à son corps, voire aucune.

Maintenant, alors que le dispositif ne provoque pas vraiment de sensation physique, j’aime comment il peut être appliqué mentalement dans une session. Il suffit de mettre un soumis dans un état mental d’anticipation de s’attendre à plus de douleur, plus de peur, et la possibilité de l’inconnu à se produire sans comme un Domme avoir à appliquer des méthodes dangereuses ou de longue haleine – donc pour moi, c’est un gagnant en tenant compte de ces éléments. En raison des instincts naturels du corps et le conditionnement quand il s’agit de lutte ou de fuite, ce dispositif est garanti pour frapper profondément dans l’évolution d’entre eux.

Électrostimulateur KINK The Stinger : Sécurité et entretien

Une note sur la sécurité. Cet appareil fonctionne en chargeant les pointes métalliques. Lorsque vous le rangez, vous devez retirer les piles, mais une fois les piles retirées, vous pouvez constater que les pointes métalliques émettent toujours un choc électrique. Une fois les piles retirées, je recommande de toucher les pointes contre la chair pour libérer la charge, parfois elles émettent toujours un choc et d’autres fois non, c’est juste pour être sûr de ne pas libérer accidentellement la charge pendant le stockage et provoquer un incendie. Pour être honnête, l’appareil aurait besoin d’un interrupteur de sécurité à côté du bouton-poussoir pour être sûr qu’il ne soit pas activé accidentellement, même pendant une séance.

Les broches de l’appareil peuvent être nettoyées avec une lingette ou une solution alcoolisée. Si vous prévoyez de nettoyer le produit, n’oubliez pas de retirer les piles et de vous assurer que les pointes conductrices ne sont plus chargées.

Électrostimulateur KINK The Stinger : conclusion !

Dans l’ensemble, si vous cherchez un appareil pour provoquer des douleurs et des sensations électriques physiques, ce n’est pas pour vous. Cependant, si vous voulez quelque chose qui peut ajouter l’élément de peur dans vos sessions de kink, alors il peut être un excellent complément – je sais que j’ai eu beaucoup de plaisir à utiliser cet élément. Toute l’équipe de lafabriquedusextoy.fr reste à votre disposition dans l’espace commentaire du blog.

Informations complémentaires

Convient aux :

Intermédiaire

Couleur

noir, rouge

Motorisation

Piles

Prix

21-50 euros

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.